Evènements

EGLISE SAINT SAUVEUR : LE TABLEAU L’ADORATION DES BERGERS EST REVENU

Le tableau « l’adoration des Bergers » (copie du 17ème siècle par un auteur inconnu, d’après Nicolas Mignard, classé MH) vient de retrouver sa place dans la chapelle Sainte Catherine de l’église de Bellême, après une restauration assurée par Marianne Chopin.

LE JOURNAL LE PERCHE :

La restauration de l’église Saint-Sauveur à Bellême se poursuit

Depuis trois ans déjà, l’église Saint-Sauveur fait l’objet d’une rénovation. Fin 2021, une autre phase de travaux s’est achevée à Bellême (Orne).

La balustrade a été restaurée en fin d'année 2021. ©Bellême Patrimoine
La balustrade a été restaurée en fin d’année 2021. (©Bellême Patrimoine)

L’église Saint-Sauveur de Bellême (Orne) se fait restaurer, petit à petit, depuis trois ans déjà. Cette église du XVIIe siècle est un édifice quadrangulaire qui a vu sa balustrade rénovée en fin d’année 2021 ainsi que la toiture au-dessus de la sacristie.

« Elle n’avait jamais été véritablement terminée », explique Joël Lenoir, président de Bellême Patrimoine. « L’enjeu de cette phase de travaux était de finaliser la face de l’église ».

Début des travaux il y a 3 ans

Il y a trois ans, les chapelles sud ainsi que leur toiture, la façade et la sacristie avaient été refaites pour la partie extérieure. « Nous avions deux extrémités de rénovées et au milieu, un lien usé avec des pierres rongées », continue Joël Lenoir.

Ces pierres ont été remplacées par des neuves qui vont verdir et sécher avec le temps et la météo. L’entreprise Pavy s’est occupée de la balustrade, c’était elle qui avait fait les toitures des chapelles sud. Pour celle de la sacristie, le couvreur Blatrix a été appelé.

L’ardoise est entretenue régulièrement mais un jour, « il faudra prendre le taureau par les cornes », raconte Joël Lenoir, et s’occuper de la rénovation de la toiture principale.

« Il reste le nettoyage de la partie haute que les services techniques feront au printemps, pour que les pierres retrouvent une certaine blancheur », renseigne Jacques Debray, adjoint au maire. « Les peintures des petites fenêtres vont également être refaites ».

« Quand les toitures ont été rénovées il y a trois ans, nous avons remarqué que les chapelles sud prenaient l’eau, cela a eu des conséquences sur le plafond, les couleurs sont abîmées », développe Jacques Debray.

La chapelle Boucicaut est la prochaine sur la liste. ©Bellême Patrimoine
La chapelle Boucicaut est la prochaine sur la liste. ©Bellême Patrimoine

La chapelle Boucicaut

Bellême Patrimoine a pour objectif de trouver les subventions que ce soit de la DRAC ou du département pour financer les travaux de l’édifice. Et la municipalité de Bellême s’occupe des études et des travaux. La restauration de la façade, de la toiture et de l’annexe sud de la sacristie a coûté 78 894,81€.

Parmi les donateurs, Bellême Patrimoine a contribué à hauteur de 20 833€. La Sauvegarde Art Français, la DRAC et le Conseil Départemental ont aussi participé au financement. Le prochain projet est la restauration de la chapelle Boucicaut qui date de 1877-1878 et qui est classée Monument historique.

Aristide Boucicaut, entrepreneur et homme d’affaires bellêmois, fondateur du Bon Marché, décida d’embellir la chapelle dédiée de longue date au Scapulaire et au rosaire, en mémoire de sa mère qui aimait s’y recueillir.

Il a demandé à un grand céramiste italien Gian Domenico Facchina de venir à Bellême. Il réalisa une mosaïque qui est faite avec la même technique que les créations qui se trouvent au Bon Marché, à Paris.

Des morceaux du plafond de la chapelle sont tombés. (©Bellême Patrimoine)
Des morceaux du plafond de la chapelle sont tombés. (©Bellême Patrimoine)

« Il y a des dégradations sur les mosaïques, des petits morceaux de scotch ont été apposés par la DRAC quand ils sont venus constater son état il y a cinq ans », déclare Rémy Tessier, maire de Bellême.

La DRAC a d’ailleurs classé la chapelle comme prioritaire.

Tant qu’on ne s’occupe pas de la chapelle Boucicaut, nous ne pouvons pas passer aux autres parties de l’église qui en ont besoin.Jacques DebrayAdjoint au maire

« Une convention avec la Fondation du Patrimoine sera conclue dès que les résultats de l’étude auront été communiqués », indique Joël Lenoir. « Nous voulons nous associer au Bon Marché pour les travaux ».

Pour les autres chapelles, quatre doivent être restaurées, les vitraux avaient été réparés lors de la rénovation des toitures. « Cela va nous prendre 30 ans pour que l’église soit terminée », termine Joël Lenoir.

Evènements 2021

Evènements 2020

Evènements 2019

Evènements 2018

Evènements 2017

Concert des Petits Chanteurs à la Croix de Bois 23 Mars 2017

ART & PATRIMOINE à Bellême Septembre 2017

Les artistes remettent un chèque de 5 325€ à Bellême Patrimoine en présence de Vincent Segouin, maire de Bellême.